Vibrations

Nous sommes continuellement soumis à des vibrations.

Que ce soit le camion de 38 tonnes qui passe sur la route, le moteur de notre voiture, le son de notre voix et celle de nos proches, on pense toujours à une vibration audible, la vibration c’est un son!

Et pourtant d’autre vibrations existent, en dehors du domaine sonore, la vision est une vibration, les couleurs ont un niveau vibratoire, elles correspondent à une longueur d’onde du domaine visible.

Bref la vibration est partout, même au niveau moléculaire.

Et si le rythme respiratoire était aussi une vibration?

Les garagistes entendent sonner un moteur, « il tourne bien ». Les professeurs de Qi-gong peuvent dire de même du rythme respiratoire, du mouvement du diaphragme.

On reçoit de la vibration et aussi on en émet, juste par notre présence, notre posture, notre façon de respirer amène une vibration vers l’extérieur.

Il est un exercice basé sur le Yoga qui permet de réguler cette vibration, de l’harmoniser. Il s’agit du son de 7 points du corps. Du périnée au sommet de la tête, 7 zones vont pouvoir recevoir et émettre une note, correspondant à la gamme DO RE MI FA SOL LA SI.

Le son de référence est donné par un bol de cristal, un bol par note. Ce son très pur donne une référence très précise au corps qui va d’abord l’intégrer, puis émettre cette même note, à la même fréquence (à une octave près). On retrouve alors l’harmonie interne.

Il n’est pas besoin d’être musicien chevronné ou chanteur lyrique pour profiter de cet exercice qui vient le plus souvent clore un travail de Qi-gong et de méditation en silence.

On perçoit alors l’aspect vibratoire du souffle et cela peut aider à relâcher l’emprise de certaines émotions assez profondément enkystées. On est tellement habitués à percevoir ces émotions qu’elles en deviendraient naturelles. Même si l’on dit que l’habitude est une seconde nature, il est préférable de revenir à sa nature originelle, vierge de tout conditionnements. On pourrait parler alors de « nettoyage vibratoire » ou d’aide à la perception renouvelée du corps.

Dans tous les cas, ils suffit d’observer sa respiration, la perception que l’on a de son corps, après avoir écouté de la musique ou le chant des oiseaux et de la comparer avec cette même perception après avoir subi le bruits de travaux ou une aire d’autoroute un jour de grand départ pour comprendre l’impact de vibrations sur le corps et son bien-être.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s