Le Qi-gong ne fait pas tout! (6)

Le Qi-gong ou la méditation nous amènent dans des états de bien-être très agréables.

Et bien entendu, on a envie d’y rester, de conserver ce bien-être!

Et c’est là que le bât blesse … il ne faudrait pas vouloir garder cet état!

Tout change, tout est en mouvement, en permanence … même nos états de conscience! On est parfois très clairs, très lumineux et parfois sombres.

Vouloir garder un état, c’est déjà se crisper, tenter de retenir quelque chose qui va partir.

Pourquoi le qi-gong ou la méditation (ou le tai-chi ou le yoga …) nous rendent si heureux, si détendus, si pleinement nous-mêmes?

Avant tout, par la détente du corps, par le relâchement musculaire, la conscience posturale, la respiration qui a retrouvé son rythme!

Et surtout car ce travail nous rapproche de nous-mêmes, du « Soi » dira Jung ou les Yogi, de la nature de Bouddha diront les bouddhistes, de l’être essentiel dira Dürckheim …

Et c’est à cela qu’on s’agrippe le plus, pouvoir enfin être vraiment soi-même, Gérard de Nerval aura cette formulation, dans un autre registre, dans « Sylvie »: « Je touchais du doigt mon idéal »

Sauf que, pour être soi-même, il ne devrait pas y avoir d’efforts à faire, on est déjà nous même… En principe!

Simplement, on veut paraître, on veut que les autres nous voient comme ceci ou comme cela, et souvent ca ne correspond pas à ce qu’on est, mais à ce qu’on voudrait être ou à ce qu’on voulait être il y a 10 ans, 20 ans et depuis on ne s’est pas remis en question.

La difficulté, le début réel de la pratique c’est après avoir réussi à atteindre un certain état de félicité dans la méditation ou le qi-gong, c’est d’observer à quel moment on le perd! Pourquoi le perdre? Pourquoi se crisper, se tendre? A quel moment? Suite à quelle parole entendue, à quelle parole prononcée?

Ne surtout pas chercher à se maintenir dans un état élevé de bien-être, accepter de 100 fois sur le métier remettre son ouvrage, accepter ces aller-retour incessants entre la montagne et la vallée et peut être alors il n’y aura plus de différences entre la montagne et la vallée!

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s