Tout dépend de ce que l’on désire (5)

On nous fait croire,

Que le bonheur c’est d’avoir …

Tout le monde connait cette chanson d’Alain Souchon, Foule sentimentale, on a soif d’idéal, attirée par les étoiles, les voiles, que des choses pas commerciales …

On est peut être attirés, donc tirés hors de nous, comme une forme d’attraction, par les étoiles, les choses pas commerciales, mais une grande majorité continue à croire que le nouvel Iphone avec son écran plus grand et sa mémoire augmentée va nous rendre heureux.

Sinon les magasins Apple dans tous les centres commerciaux ne seraient pas aussi remplis, pris d’assaut par ces hordes désirantes des derniers cri de la haute technologie.

Alors, après avoir acheté le dernier Iphone, on a des remords, on se dit que ce serait bien de se mettre à la méditation, au Tai chi, au Yoga, au Qi-gong pour faire partie de cette mouvance pour un retour vers la nature, vers les choses simples …

Mais est ce que c’est cela qu’on veut vraiment? Au fond de nous, quel est le désir ultime que nous portons?

Souvent on entend: trouver l’amour, devenir célèbre, être très riche, retrouver la santé pour les malades, la jeunesse pour les personnes âgées avec un coté Faustien et parfois aussi trouver Dieu, ou trouver sa place dans l’Univers.

Très peu désirent être ce qu’ils sont déjà, se désirent eux mêmes. Souvent le désir nous porte hors de nous, vers ce que l’on n’a pas, ce que l’on n’est pas.

Et si on se mettait à désirer ce qu’on a, ce qu’on est?

On prendrait du plaisir à chaque pas, heureux d’avoir deux jambes pour marcher, on prendrait du plaisir à chaque bouchée de nourriture, heureux d’avoir des dents pour mâcher, un palais et une langue pour gouter, on serait heureux de boire, de goûter l’eau. On peut continuer longtemps comme ca à énumérer ce que l’on a déjà et que l’on ne voit plus. Je suis particulièrement sensible à la qualité du plastique des touches de mon clavier en écrivant cette phrase, je perçois ma posture sur la chaise assis devant mon ordinateur et la rectifie un tant soit peu dans un inspire.

C’est uniquement la pleine conscience qui me sort du désir, qui m’amène à ce que j’ai déjà. C’est faire le retour vers soi qui nous délivre du constant mouvement hors de soi qu’est le désir.

Ai-je jamais condamné le désir, dit qu’il ne fallait pas désirer quoi que ce soit? Non! absolument pas. Il faut juste apprendre à ne pas désirer en permanence, à être bien dans ce que l’on est, ce que l’on a. Dès que je tiens ce discours j’entends immédiatement les hédonistes majoritaires dans ce monde dire « ah oui, mais la vie sans désir ce serait pas marrant ». C’est sur que l’ascèse est inenvisageable pour ces personnes occupées à satisfaire la moindre de leur envies et pour lesquelles la frustration est inconcevable.

Ne rien désirer car heureux de ce qui est, ne pas chercher plus!

Dans une société où la croissance est érigée en divinité, ce genre de discours est quasiment hérétique! Pierre Rabhi pour qui j’ai beaucoup d’estime tient ce discours et parle de « sobriété heureuse ». Remettre le bonheur dans la balance et sortir de l’accumulation de désirs, d’objets de désir rendus obsolètes, parfois de manière programmée.

Même dans le Qi-gong ou le Tai-chi et le yoga on peut accumuler! Accumuler les techniques, les stages, les formations, les méthodes, les livres. Et ne pas être satisfait tant qu’on aura pas appris la « forme des 14 mouvements du guerrier de l’infini » ainsi que les « 8 postures de la libération ultime », mettant la pleine conscience de coté, entre deux apprentissages à vocation quasi magique.

On n’est pas très loin du dernier Iphone ou du Samsung à écran incurvé.

On nous vend du rêve car si peu d’entre nous souhaite le réveil!

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s